Le retrait d'implants mammaires à Montréal

La clinique du Dr Danino vous accueille pour procéder au retrait d'implants mammaires à Montréal. Les implants mammaires sont depuis 20 ans au cœur des recherches du Dr Danino. Il fut le premier en 2000 à décrire les caractéristiques de l'implant à macro-texture Biocell, notamment dans les articles suivants :

Plus tard, dans la lente compréhension du phénomène du sérome tardif et de la double capsule, l'impact du Dr Danino et de son équipe a été déterminant, notamment dans la description de la nécessaire stabilité de l'implant après sa mise en place (voir l'article glicksman et paek 2015et dans la nécessité de prévenir toute infection. Il a acquis une reconnaissance mondiale pour le corpus de 132 articles scientifiques qu'il a publié sur le sujet.

Le lymphome anaplasique à grandes cellules (ALCL)

En 2011, la FDA a fait part de ses préoccupations concernant un éventuel lien entre les implants mammaires et le lymphome anaplasique à grandes cellules (ALCL), qui n'est pas un cancer du sein mais un type de lymphome à cellules T (cancer du système immunitaire). En raison de lacunes dans les données sur les ventes d’implants, il est difficile de déterminer le taux d’ALCL associé aux implants mammaires, mais la FDA estime qu’une patiente sur 3 817 à 30 000 pourrait être affectée.


Ce cancer touche de façon beaucoup plus importante les personnes dont les implants ont une surface macro-texturée. Ainsi plus de 85 % des lymphomes anaplasiques à grandes cellules (ALCL) ont été retrouvés avec un implant biocellulaire texturé de Allergan ou un implant en polyuréthane.


Le 4 avril 2019, dans un communiqué, Santé Canada a décidé de retirer du marché les implants Biocell par mesure de protection. Dans ce communiqué, les signes d’alerte sont expliqués (la douleur, un gonflement soudain ou une masse). Mais le retrait systématique des implants mammaires n'est pas recommandé en l’absence de signes ou de symptômes suggérant un LAGC-AIM.

Maladie des implants mammaires

Les patientes porteuses d'implants mammaires continuent de faire état de symptômes rappelant les maladies auto-immunes, notamment la fatigue, les douleurs musculaires et articulaires, la fièvre, la sécheresse des yeux et de la bouche et, parfois, la baisse de la mémoire ou de la concentration. Bien qu'il ne s'agisse pas techniquement d'un diagnostic médical, ces symptômes sont appelés maladies des implants mammaires. Cette question demeure difficile car nous manquons de preuves épidémiologiques solides à l'appui de l'association.


Mais cela ne devrait pas empêcher la prise en compte de la souffrance réelle des patientes et la poursuite de nos recherches. Le délai entre l’émergence d’une entité pathologique, la caractérisation et l’identification de la pathogenèse sous-jacente peut prendre des décennies et nécessitera un financement important pour les enquêtes épidémiologiques et les analyses en laboratoire. Il est de notre responsabilité de nous adresser à ces patientes en tant que thérapeutes, car un nombre substantiel d'entre elles pourrait connaître une nette atténuation de leur souffrance grâce au retrait d’implant chirurgical et à la capsulectomie en bloc.


Dans un article publié en 2000 dans le journal Plastic and Reconstructive Surgery (PRS), le Dr Rohrich avait évalué des patients se présentant pour une explantation et avait montré qu'il y avait une amélioration statistiquement significative de leurs symptomatologie.


Une étude publiée en 2013 dans le Journal de Medicine des Pays-Bas va dans le même sens, révélant que la plupart ou la totalité des symptômes avaient disparu chez 69 % des femmes à qui on avait retiré leurs implants.

La capsulectomie totale en bloc

La capsulectomie totale en bloc est l’opération de choix pour les patientes ayant ces pathologies. Il s’agit d’une procédure qui vise à retirer ensemble l’implant et l’enveloppe cicatricielle (capsule fibreuse) qui s’est formée naturellement autour des implants mammaires. Il s’agit d’une intervention délicate sous anesthésie générale, par voie sous-mammaire, d’une durée opératoire approximative de 3 à 4 heures.


Besoin de plus amples informations sur d'autres interventions chirurgicales concernant le visage ou le corps? Nous vous invitons à nous contacter par téléphone : notre équipe professionnelle se tient à votre écoute.

Tous droits réservés Dr Michel Alain Danino 2019 - Mention légale
Création de

Mention legale