Ignorer la navigation

Traitements des problèmes d’érection à Montréal

Greffe nerveuse et dysfonctionnement érectile

 

Neurotisation des corps caverneux pour la dysfonction érectile 

 

La dysfonction érectile est l'incapacité d'obtenir et/ou de maintenir une érection suffisante pour des performances sexuelles satisfaisantes. Les traitements non chirurgicaux de la dysfonction érectile réfractaire aux PDE5i (viagra ou cialis) sont limités aux pompes à pression négative et aux injections intra-caverneuses, qui sont souvent associées à des taux d'abandon élevés. Les prothèses péniennes sont associées à jusqu'à 17% de complications indésirables.

 

Les greffes nerveuses ont pour objectif de créer de nouvelles voies nerveuses d'un nerf donneur aux organes terminaux dénervés. Les Drs Souza-Trindade au Brésil puis Reece en Australie ont développé cette technique de  greffe nerveuse entre le nerf fémoral et directement les corps caverneux. Le but est de créer en 12 mois après la greffe nerveuse, de nouvelles connexions nerveuses devraient se former dans les corps caverneux, ce qui aiderait à restaurer la fonction érectile. 

 

La technique se fait sous anesthésie générale en prélevant le nerf sural (Fig. 1, 2,3 ) situé sur la face externe de la jambe cela laisse une insensibilité sur la face externe de la jambe puis nous exposons les nerfs fémoraux et les corps caverneux que nous connectons en microchirurgie avec la greffe nerveuse. Six centimètres de greffe nerveuse est rentrée dans chacun des corps caverneux à partir d’une mini ouverture à la base du pénis (Fig. 4). Pour permettre aux greffes nerveuses de guérir, les patients s'abstiennent d'activités sexuelles pendant 3 mois.

 

Une amélioration significative de la fonction érectile survient chez 70 % des hommes. Chez les hommes dont la fonction érectile a été restaurée, plus de la moitié n'auront plus besoin d'assistance pharmacologique.

Tous droits réservés Dr Michel Alain Danino 2022 - Mention légale
Création de

Mention legale