Chirurgies et injectables pour le visage, Montréal

Si certaines caractéristiques de votre visage font en sorte que vous évitez les miroirs et les prises de photos, il est grand temps de rebâtir votre confiance et votre estime de soi. Vous êtes beaucoup plus que la somme de vos attributs physiques; toutefois, une bonne dose de confiance en soi peut guérir bien des maux.


Docteur Michel Alain Danino est à votre écoute pour vous conseiller une solution adaptée à vos besoins.

Lifting facial

Faites peau neuve
Pour atténuer les signes du vieillissement de la peau du visage et du cou, plusieurs interventions de lifting s’offrent à vous. La plus répandue : le lifting cervico-facial, soit un traitement qui vise à réduire les rides, et ce à partir des tempes jusqu’aux joues.

L’intervention vise à resserrer la peau et les muscles du visage (tempes, sourcils, joues), ainsi que celle du cou, et à corriger l’insuffisance ou l’excès de tissus graisseux. Modifier l’aspect et la forme du visage n’est pas le but de ce traitement. Ce dernier vise à améliorer la structure anatomique du visage et du cou afin d’obtenir une apparence plus jeune.

Dès l’apparition des premiers signes de vieillissement, c’est-à-dire le relâchement des muscles des joues et du cou, et des rides du visage, généralement à partir du début de la quarantaine, on peut réclamer ce type de traitement. Ce dernier peut également être jumelé à d’autres chirurgies esthétiques, dont la blépharoplastie (paupières), la correction de l’angle des sourcils et la réduction des rides qui forment aux coins des yeux et sur le front. L’intervention peut également être prise en charge par un spécialiste de la thérapie médicochirurgicale (laserbrasion, dermabrasion, exfoliation, injections d’acide hyaluronique, injections de toxine botulique).

Rhinoplastie

Définition, objectifs et principes
La rhinoplastie est une modification de la morphologie du nez par chirurgie qui permet une amélioration esthétique ou fonctionnelle (par exemple, correction de problèmes de respiration nasale). L’intervention vise à remodeler le nez pour l’embellir, que les imperfections soient congénitales, consécutives à un traumatisme ou dues au vieillissement.

À partir d’incisions dissimulées dans les narines ou sous la lèvre supérieure, Dr Michel Alain Danino remodèle l’os et le cartilage qui constituent l’infrastructure du nez et lui donnent une forme propre. La peau du nez sera redrapée, ne laissant généralement pas de cicatrice visible. Une obstruction nasale gênant la respiration comme une déviation de la cloison ou une hypertrophie des cornets pourra être traitée en même temps. La rhinoplastie est pratiquée aussi bien chez la femme que chez l’homme, pour autant que le patient ait plus de 16 ans.


Avant l’intervention
Vous discuterez de vos demandes et de vos besoins avec le chirurgien. Une étude attentive de la pyramide nasale et de ses rapports avec le reste du visage aura été faite, ainsi qu’un examen endo-nasal. Ce processus assure que votre intervention offre un résultat adapté à votre visage, à vos désirs et à votre personnalité. Il est possible que le chirurgien déconseille la rhinoplastie.

Aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être ingéré dans les 10 jours précédant l’intervention. L’arrêt du tabac est vivement recommandé avant l’intervention.

L’intervention

Il n’y a généralement pas de cicatrices visibles, mais des incisions externes peuvent être requises en travers du pilier séparant les deux narines, surtout dans le cadre d’une opération agissant sur la taille des narines. Les incisions sont refermées avec de petits fils, le plus souvent résorbables.


La rhinoplastie permet de :

  • rétrécir un nez trop large
  • réaliser l’ablation d’une bosse
  • corriger une déviation
  • affiner une pointe
  • raccourcir un nez trop long
  • redresser une cloiso


L’intervention peut durer de 45 minutes à deux heures, selon le chirurgien, la complexité de la chirurgie et les gestes complémentaires.

Après l’intervention : les suites opératoires
Peu douloureuse, la rhinoplastie apporte cependant l’impossibilité de respirer par le nez lors des premiers jours. Un œdème (gonflement) ou des ecchymoses peuvent apparaître sur le visage ou sur les paupières. Il est recommandé de se reposer et de ne faire aucun effort les jours suivant l’intervention. Les mèches qui couvrent le nez sont ôtées de un à cinq jours après l’opération, alors que l’attelle est quant à elle retirée 5 à 8 jours après.

À ce stage, le nez apparaîtra encore enflé et une gêne respiratoire pourrait être encore observée, due au gonflement de la muqueuse et à la formation possible de croûtes dans les fosses nasales. La durée totale de la convalescence est de 10 à 20 jours. Les activités dites violentes sont à éviter au cours des 3 premiers mois.

Le résultat
Si vos souhaits sont réalistes, le résultat obtenu devrait vous donner une grande satisfaction. Les imperfections de résultat peuvent résulter d’un malentendu concernant les buts à atteindre ou survenir du fait de phénomènes cicatriciels inhabituels ou de réactions tissulaires inattendues. Ces imperfections pourront éventuellement être corrigées au cours d’une retouche chirurgicale, quelques mois après l’intervention initiale.

Complications envisageables
Une rhinoplastie, comme toute intervention chirurgicale, implique des risques, aussi minimes soient-ils, reliés soit à l’anesthésie, soit au geste chirurgical. En pratique, la grande majorité des interventions se passe sans aucun problème, mais il se peut que les complications suivantes surviennent :


  • saignements très modérés
  • hématomes pouvant nécessiter une évacuation s’ils sont volumineux ou trop douloureux
  • infection
  • cicatrices disgracieuses
  • atteintes cutanées qui cicatrisent spontanément sans laisser de traces


Pour plus de détails sur la rhinoplastie, contactez le Dr Michel Alain Danino.

Blépharoplastie

La blépharoplastie vise à rendre aux paupières fatiguées un aspect plus jeune, plus reposé.


Définition, objectifs et principes de la chirurgie esthétique des paupières
La blépharoplastie est l’opération chirurgicale de retouche des paupières, que leur défaut soit congénital (à la naissance) ou acquis (vieillissement surtout). La chirurgie peut concerner uniquement les paupières supérieures ou inférieures ou les deux à la fois. La blépharoplastie peut être associée dans un même temps chirurgical à d’autres chirurgies du visage. Demandez conseil à votre chirurgien.

Motivations les plus courantes au recours à la blépharoplastie :


  • Paupières supérieures tombantes, donnant un pli plus ou moins marqué
  • Paupières inférieures flétries occasionnant de petites rides horizontales
  • Poches sous les yeux, résultants de l’accumulation de graisses et donnant un aspect bouffi ou de « poches sous les yeux »


D’autres cas peuvent se présenter, nécessitant pour certains le recours à d’autres techniques de chirurgie que la blépharoplastie.

Avant l'intervention
Vous serez examiné par votre chirurgien qui au besoin vous demandera des examens complémentaires ophtalmologiques et un bilan complet préopératoire. Le médecin anesthésiste vous recevra peu avant l’opération et vous précisera toutes les modalités de votre mise à jeun avant l'intervention; l’anesthésiste en accord avec le chirurgien vous présentera les modalités d’anesthésie les mieux adaptées à vous et à l'intervention à venir. Aucun médicament contenant de l’aspirine ne pourra être pris 10 jours avant l’intervention. De même, vous devrez arrêter de fumer 1 mois avant et vous en abstenir 1 mois après l’intervention : fumer peut provoquer de graves retards à la cicatrisation.

L’hospitalisation
Dans la plupart des cas, l’opération et la sortie du patient se font le même jour après quelques heures de surveillance. Cependant, en fonction de l’anesthésie choisie et de votre réveil, il se peut qu’une hospitalisation courte vous soit proposée.

L’intervention
Elle demeure le choix du chirurgien, qui s’adaptera pour obtenir le meilleur résultat. La durée de l’opération se situe entre une demi-heure et deux heures, en fonction de sa complexité.

Incisions cutanées et sutures
Paupières supérieures : la zone cicatricielle est dissimulée entre la paupière mobile et la paupière fixe, dans le pli.

Paupières inférieures : la cicatrice se trouve entre 2 et 3 mm sous la ligne des cils inférieurs et peut se prolonger un peu en deçà de la longueur de la paupière. Dans certains cas l’utilisation de la voie trans conjonctivale peut permettre d’éviter toute cicatrice cutanée.

Les fils sont très fins et non résorbables, ils sont retirés 3 à 6 jours après la chirurgie.

Après l'intervention
Les suites opératoires ne sont pas douloureuses, en revanche, vous pourrez sentir un certain inconfort, une gêne visuelle et des tensions sur la peau. Évitez tout effort violent et reposez-vous.

Les principaux désagréments que vous observerez sont un gonflement temporaire des paupières (œdème), des ecchymoses (bleus) et des larmoiements. Chaque personne réagissant différemment, leur intensité et durée peut être variable. Il arrive parfois que les paupières soient difficiles à fermer ou que l’angle externe de l’œil soit un peu décollé du globe, suite au gonflement des paupières. Là encore, il faudra vous montrer patient : en quelques jours, ces signes disparaissent dans la majorité des cas.

En fonction de l’importance de l’opération, vous retrouverez une vie sociale normale en 6 à 20 jours après l’opération. Vous pourrez vous maquiller dès le 7e jour postopératoire. Les cicatrices, d’abord rosées, vont progressivement s’atténuer. Une induration des zones opérées peut persister quelques mois, mais seuls vous en serez conscient, et elle ne sera pas visible.

Le résultat
3 à 6 mois après l’intervention, vous pourrez juger des résultats. En chirurgie esthétique, la blépharoplastie est considérée comme l’intervention donnant les résultats les plus satisfaisants et les plus durables. Les poches graisseuses ne récidivent quasiment jamais. En revanche, la peau continuant de vieillir, elle perd peu à peu de sa tenue, et un plissement des paupières se reproduit à long terme, conduisant parfois à une nouvelle opération; cette dernière a cependant lieu en moyenne 12 ans après la première.

Le résultat imparfait
Il est la conséquence dans la plupart des cas d’une trop grande attente du patient. Par exemple, la chirurgie des paupières ne corrige que les paupières et l’aspect du regard, l’affaissement du front et des sourcils nécessite un déridage temporal et il s’agit là d’une autre chirurgie.

Le résultat imparfait peut aussi résulter d’un trouble de la cicatrisation ou de réactions tissulaires inattendues et imprévisibles, occasionnant la persistance de ridules, un œil trop creux (bord osseux visible) ou une rétraction des paupières inférieures découvrant un peu trop le globe, des asymétries ou des cicatrices un peu trop visibles. Certaines de ces imperfections peuvent nécessiter une seconde intervention ou retouche, 6 mois après la première.

Complications possibles
En dépit de son aspect cosmétique, il n’en demeure pas moins que la blépharoplastie est un acte chirurgical nécessitant une anesthésie. Des complications chirurgicales ou anesthésiques sont possibles. Nous vous invitons à en discuter ouvertement avec votre chirurgien et votre anesthésiste.

Nous vous rappelons qu’en choisissant un Chirurgien Plasticien qualifié et compétent, formé à ce type d'intervention, vous limitez au maximum ces risques, sans toutefois les supprimer complètement.

Les vraies complications liées à la blépharoplastie sont fort heureusement rares et la plupart des patients sont satisfaits de leur intervention.

N'hésitez pas à communiquer avec nous pour en savoir plus.

Chirurgie du menton

La génioplastie, appelée aussi mentoplastie, est une chirurgie du menton, effectuée sous anesthésie générale, destinée à redonner de l'équilibre aux traits de votre visage. L'intervention peut être effectuée conjointement à une rhinoplastie ou à un lifting facial.

La génioplastie est utilisée pour corriger un menton fuyant à l'aide d'un implant, ou un menton proéminent en limant ou retirant les os de la mâchoire, selon le cas. Quel que soit le problème que vous désirez corriger, consultez le Dr Michel Alain Danino pour tous les détails concernant l'intervention, la préparation et la convalescence.


Injectables – obtenez un effet de lifting sans en subir la chirurgie

  • pour traiter les 
  • pattes d’oie 
  • rides du contour de la bouche;
  • rides du cou
  • rides du front 
  • rides entre les sourcils
  • rides du lapin (sur les côtés du nez)
  • rides d'expression
  • rides de part et d'autre de la bouche
  • rides aux commissures des lèvres
  • et plus…

Juvéderm MD

Il s'agit d'un agent de comblement utilisé comme antirides. Juvéderm étant composé d'acide hyaluronique, un sucre déjà et naturellement présent dans le corps, son injection procure un lissage instantané des régions ciblées du visage. Le résultat est une apparence plus jeune, reposée et une peau plus souple. 

Le Botox®

Le Botox est le nom commercial d'un produit injectable d'origine bactérienne, la toxine botulinique. Approuvé par Santé Canada, le Botox® est utilisé depuis plus de 20 ans. Grâce à son effet détenteur de muscles, il procure un effet souple, naturel et lisse, pouvant durer jusqu'à 6 mois. Traitement sans chirurgie réputé, pratiquement indolore, l'injection de Botox® offre une solution non invasive aux résultats exceptionnels. 


De plus, un traitement au Botox® peut facilement être combiné à des injections d'acide hyaluronique (Juvéderm MD).

Injection de Hylaform, Perlane et Restylane

Ces trois produits sont composés d'acide hyaluronique, un produit entièrement biodégradable et déjà présent dans le corps humain. Il n'y a donc aucun danger de réaction allergique.


Gel Hylaform®
Hylaform® est un gel viscoélastique qui remplit et lisse les rides. Le traitement est simple et rapide, en plus de donner des résultats immédiats qui durent jusqu'à 12 semaines.

Perlane
Également à base d'acide hyaluronique, le Perlane est utilisé en injection volumatrice pour les lèvres, ainsi que pour le traitement des fines rides autour de la bouche, des sourcils et des yeux. Les résultats durent de 6 à 12 mois, et sont visibles dès l'injection.

Restylane®
Les injections de Restylane® sont utilisées pour la correction des rides modérées à profondes du visage, ainsi que pour ajouter du volume au visage. Comme pour les injections de Perlane, les résultats obtenus avec Restylane® peuvent durer entre 6 à 12 mois.

Les zones pouvant être corrigées grâce aux injections d’AH sont :

  • Les lèvres
  • Les pommettes
  • Le contour des yeux
  • Les sourcils (ride du lion)
  • Le front 
  • Les tempes
  • Le nez
  • Le sillon nasogénien (rides du lapin)
  • Le menton
  • La mâchoire


Pour discuter des différentes options qui s'offrent à vous, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec le Dr Michel Alain Danino. En plus de vous conseiller sur une solution adaptée à vos besoins et à votre budget, il pourra vous renseigner sur les protocoles pré et post intervention de chacun des traitements.

Tous droits réservés Dr Michel Alain Danino 2017 - Mention légale
Création de

Mention legale